La célèbre chanteuse de 28 ans a été retrouvée sans vie à son domicile le dimanche 24 novembre 2019 à Cheongda, au sud de Séoul. La cause du décès n’a pas encore été révélée, mais les fans ont été choqués et désemparés à l’annonce de cette nouvelle tragique et brutale.

Ouverture d’un mémorial

L’agence de la chanteuse a annoncé qu’un service funéraire accessible au public serait ouvert le lundi 25 novembre à coté de celui réservé à la famille de la défunte. Les fans qui le souhaitent pourront donc rendre hommage à Goo Hara dans ce memorial situé dans le Hall 1 du St. Mary’s Funeral Hall dans le quartier de Gangnam à Séoul jusqu’au mercredi 27 novembre au soir. Dire qu’il y tout juste un mois, c’est Goo Hara qui se rendait au mémorial de son amie Sulli décédée le 13 octobre dernier.

Coincée au Japon pour son travail, Goo Hara n’avait pas pu assister au service funéraire réservé aux proches de Sulli. En larmes et en plein désarroi, elle a posté sur instagram une courte vidéo où elle s’adresse à Sulli pour s’excuser de ne rentrer plus tôt. Elle s’y rendra finalement le 17 octobre.

Goo Hara, une pionnière de la KPOP

Le groupe KARA dont Goo Hara était membre avant de devenir une chanteuse solo en 2015, a été un des pionniers de la Kpop et a largement contribué à populariser le genre au niveau international. Tout comme Jonghyun, décédé fin 2017 et Sulli en octobre 2019, Goo Hara était un grand nom de la Kpop.

Dépression

Comme Sulli, Goo Hara avait publiquement révélé souffrir de dépression. Elle avait même été hospitalisée cette année après avoir été retrouvée inconsciente chez elle. Elle avait alors dénoncé le déferlement de haine qu’elle subissait sur les réseaux sociaux.

Après le décès de son amie Sulli, elle avait tenu à rassurer les fans qui s’inquiétaient pour elle. Du fait qu’elle travaillait au Japon pour sa carrière solo mais vivait encore en Corée, elle se disait épuisée. Mais tenace.

Sex Tape

La fatigue, la violence des réseaux sociaux n’étaient pas les seules causes de sa dépression. La principale étant probablement le conflit qui l’opposait à son ex petit ami, Choi Jong Bum.

Ce dernier a été condamné par la police pour chantage et blessures envers la chanteuse. En plus de s’en être pris physiquement à elle, il l’a menacée de dévoiler une sex tape qu’il aurait enregistrée alors qu’ils étaient encore en couple.

Suicides en série

Quoi qu’il en soit, la liste noire des Idols, qui se sont donnés la mort, s’allonge. La situation devient très préoccupante puisque l’on sait pertinnement que d’autres chanteurs/chanteuses connaissent des problèmes de santé liés à des dépressions.

Partager