Après avoir confirmé le décès de l’actrice et chanteuse Sulli, la maison de disque SM Entertainment a annoncé le mardi 15 octobre qu’elle mettrait à disposition un lieu de recueillement pour les fans désireux de lui rendre hommage.

Parallèlement à cela, une source non nommée mais certifiée par le journal Busan Report comme étant un proche de la chanteuse et travaillant dans l’industrie du disque, a directement mis en cause la SM pour sa passivité.

Appels à l’aide

La jeune femme avait révélé dans les médias qu’elle souffrait de dépression, elle décrivait cela comme un fort sentiment de stress, une pression qui devenait de plus en plus forte, comme un étau qui se resserrait sur elle. Elle avait également posté des vidéos inquiétantes d’elle, seule dans sa chambre, en train de déprimer.

Selon la source, Sulli a plusieurs fois demandé au label de l’aide. Elle, qui avait quitté le groupe f(x) officiellement pour se consacrer à sa carrière d’actrice, continuait d’être systématiquement harcelée par des internautes mal intentionnés et leurs commentaires haineux.

C’est pourquoi elle a maintes fois demandé au label de prendre des mesures fortes pour la protéger de ces attaques puisque SM disposait de l’adresse IP des internautes laissant des commentaires.

La maison de disque a alors annoncé qu’elle porterait plainte contre les auteurs de commentaires haineux. C’était du bluff, une mesure vainement dissuasive puisqu’elle ne l’a jamais fait et s’est contenté de révéler une adresse IP basée à l’étranger qui s’avérait être une adresse éphémère permettant à l’internaute de publier anonymement ses commentaires. Ce qui signifiait, selon la SM, qu’il était techniquement pas évident d’identifier tous les internautes.

Cependant, on peux deviner que beaucoup d’entre eux publiaient sous leur vraie adresse IP. De plus, SM a largement les moyens d’employer des modérateurs pour protéger les membres de leurs groupes.

Quoi qu’il en soit, Sulli était toujours exposée à ces commentaires fallacieux. Le mois dernier encore elle était inondée d’insultes après avoir dévoilé accidentellement et brièvement un téton lors d’un live sur son compte instagram.

SM Entertainment fautive?

Il est toujours facile de venir après coup et mettre en cause les autres. Cependant, quand on connait l’état de santé et la fragilité de la jeune femme, associé au fait qu’elle était exposée médiatiquement, on peux dire que le label a sous estimé le problème malgré les multiples appels à l’aide de Sulli.

L’ont-ils sous estimé parce que Sulli passait au second plan pour eux puisque leurs groupes vedettes sont désormais des groupes comme EXO ou Red Velvet? J’ose espérer que non.

Sulli et Jonghyun (ex SHINee)

Pour finir, il me semble inadmissible que moins de 2 ans après le suicide fin 2017 de Jonghyun, une autre ancienne star de Kpop, l’histoire se répète cette fois-ci avec Sulli. Comme vous le savez, Jonghyun avait également connu la gloire en 2008 avec SHINee, groupe fondé et géré par… faut-il vraiment le rappeler?


lire aussi: Goo Hara est décédée

Partager